Business models et business plans

L’élaboration de business model et de business plan constitue désormais une condition sine qua non de réussite, dans un environnement caractérisé par une demande croissante de reporting financiers précis et détaillés, à l’égard de l’ensemble des parties prenantes, actionnaires, partenaires bancaires, agences de notation mais également fournisseurs.

Les dirigeants doivent en effet désormais expliciter de manière structurée et argumentée leur stratégie et leurs axes de croissance et de développement, au travers de business models, mais également chiffrer les perspectives de croissance et de développement, par le biais de business plans souvent pluriannuels, qui détaillent les comptes de résultats prévisionnels, et les différentes hypothèses économiques sous-jacentes.

Ces outils revêtent une importance première pour les dirigeants à trois titres : 

  • Ils permettent d’acter officiellement la stratégie suivie et de la sécuriser, par le biais de documents qui explicitent les objectifs visés, les moyens et l’organisation à mettre en place pour les atteindre, de même que les résultats attendus.
  • Ils constituent également un outil de management de premier plan, pour coordonner, piloter et de suivre l’ensemble des compétences autour d’objectifs communs, en détaillant les apports de chacun au résultat final.
  • Ils constituent enfin la matière première clé pour engager des actions de communication interne et externe réussies, destinées à faire savoir les objectifs suivis et les moyens mobilisés pour les atteindre.

Le cabinet Gibert consulting dispose de l’ensemble des compétences pour vous accompagner dans l’élaboration et la valorisation de ces outils stratégiques, de manière à vous conseiller dans les choix optimaux à effectuer pour améliorer votre performance économique et votre développement, tout en fédérant et optimisant l’organisation de vos ressources, humaines notamment.

Le cabinet Gibert consulting s’appuie pour cela sur un processus éprouvé en 5 étapes, associant étroitement le dirigeant et les différents services concernés :

Étape 1. Audit de l’existant

La première étape, préalable indispensable à toute élaboration de business model ou de business plan, consiste à auditer l’existant, en termes de stratégie suivie, d’objectifs poursuivis, de moyens alloués pour les atteindre, de positionnement concurrentiel, de réglementation existante, dans une approche également prospective. Sont également auditées l’organisation, les compétences et les ressources de l’entreprise, l’objectif visé étant de mettre en perspective la stratégie suivie dans son environnement concurrentiel et réglementaire, de manière à positionner les forces et les faiblesses de l'entreprise au regard des opportunités et des menaces auxquelles elle est exposée.

Étape 2. Identification des ambitions et des enjeux 

La deuxième étape a pour vocation de révéler, d’identifier et de sécuriser les ambitions et les enjeux visés par le dirigeant et sa société. A cette fin, le cabinet Gibert consulting conduit des entretiens (directifs et semi-directifs), mène des actions de veilles réglementaire et concurrentielle, et il procède à une analyse stratégique approfondie visant, sur la base de l’audit mené en étape 1, à identifier les différents scénarii stratégiques à privilégier pour atteindre les objectifs visés, en fonction des échéances souhaitées.

Étape 3. Définition du plan stratégique de développement 

La troisième étape consiste à définir le plan stratégique de développement, en détaillant les moyens humains et financiers, l’organisation à mettre en place, les actions stratégiques à engager en termes opérationnel, commercial, financier, ou de communication, de manière à atteindre les objectifs chiffrés visés par le dirigeant durant l’étape 2. Les différentes hypothèses sous-jacentes sont détaillées et chiffrées, mais également déclinées au sein des différents services et départements concernés, de manière à pouvoir mettre en œuvre de manière opérationnelle et effective le plan stratégique de manière optimale.

Étape 4. Élaboration du business plan / Plan à moyen terme

La quatrième étape a pour objectif d’élaborer les business plans, c’est-à-dire les comptes de résultats prévisionnels  détaillant les modalités économiques et financières de mise en œuvre du plan stratégique de développement envisagé. Il met notamment en évidence les soldes intermédiaires de gestion, et il permet ainsi d’apprécier les niveaux de chiffres d’affaires, la valeur ajoutée créée, le résultat d’exploitation et le résultat courant, selon une logique mensuelle, annuelle et pluri-annuelle. Ce document financier est d’une importance capitale, tant en interne en termes de mobilisation des équipes et de management, qu’au regard des parties prenantes externes, partenaires bancaires notamment, pour détailler les niveaux de performance et de rentabilité visés.

Étape 5. Mise en perspective stratégique

La cinquième et dernière étape consiste à mettre en perspective et à valoriser le business model et le business plan auprès des différentes parties prenantes.

En interne, auprès des différents collaborateurs concernés, en détaillant les objectifs visés, les ressources nécessaires pour les atteindre, l’organisation des équipes à promouvoir, de manière à mobiliser les collaborateurs autour d’objectifs communs et de coordonner les différents services et départements de manière optimale.

En externe, auprès des partenaires privilégiés, notamment bancaires, pour promouvoir la vision de l’entreprise, les moyens mobilisés, les objectifs visés, notamment en termes de rentabilité et de performance.

La communication stratégique et financière qui en résulte nécessite une approche et des savoir-faire spécifiques, que le cabinet Gibert consulting peut vous apporter afin d’en optimiser la portée et l’impact.