Toute entreprise a pour objectif d’augmenter son chiffre d’affaires et ses bénéfices. Pour ce faire, elle va pouvoir agir sur plusieurs leviers de croissance, dont le développement stratégique, qui revêt plusieurs formes et modalités. Pour une entreprise, croître signifie prendre de l’ampleur afin de réaliser des économies tout en gagnant en influence vis-à-vis de ses partenaires. Gibert Consulting, cabinet de conseil en stratégie, vous présente 4 modalités de développement stratégiques.

Stratégie de croissance interne, ou croissance organique

L’entreprise peut développer en interne ses capacités et compétences. Dans ce cas l’avantage réside dans le maintien de son indépendance. Elle va ainsi investir dans de nouveaux moyens de production, par autofinancement ou emprunt. Ce moyen de croissance est toutefois plus long que les autres, et la spécialisation opérée doit inciter à une veille concurrentielle accrue.

Stratégie de croissance externe : fusions-acquisitions

On parle de croissance externe lorsqu’une entreprise acquiert des compétences et ressources en intégrant des structures extérieures. Ce mode de développement permet une meilleure implantation sur le marché ainsi que la réduction de certains coûts. Cette stratégie se décline suivant la forme choisie : absorption, fusion ou acquisition. Si l’absorption aboutit simplement à la dissolution de la structure absorbée, la fusion implique une alliance juridique entre les entreprises afin de créer une nouvelle entité, une personne morale qui sera composée des deux patrimoines réunis. Enfin, l’acquisition est un mode de développement qui consiste en une prise de participation permettant la création d’une filiale. 

Alliances et coopérations, solution hybride alternative

Dans une optique d’alliance et de coopération, il s’agit de négocier un accord avec une autre entreprise afin de combiner des compétences et ressources complémentaires (production, développement, distribution) pour augmenter les opportunités de développement et la place sur le marché. Cela permet à l’entreprise de maintenir une certaine indépendance. On parle d’alliances quand ces accords sont réalisés entre entreprises concurrentes, et de coopération lorsque les structures sont complémentaires. Ces accords peuvent prendre différentes formes juridiques. 

L’externalisation, un facteur de développement stratégique

Externaliser, c’est confier à une société extérieure une partie des activités ou productions qui était réalisées en interne. Cela permet à l’entreprise de se concentrer sur son activité principale et d’augmenter les performances. Cela dit, l’externalisation implique également une dépendance vis-à-vis d’un prestataire, ce qui peut avoir des répercussions parfois négatives sur la société. 

Chaque modalité de développement comporte des avantages, des inconvénients ainsi que des limites. Une étude en amont des différentes stratégies possibles est indispensable. Vous souhaitez en savoir plus sur les modalités de développement stratégique ? Le cabinet de conseil en organisation et management Gibert Consulting est le partenaire idéal pour votre croissance.